APPEL À CONTRIBUTION OUVRAGE COLLECTIF DU CENTRE MAROCAIN DE RECHERCHES ET ETUDES EN SCIENCES SOCIALES

« LA TRANSFORMATION DIGITALE ET L’ACTION SOCIALE »

APPEL A CONTRIBUTION

OUVRAGE COLLECTIF DU CENTRE MAROCAIN DE RECHERCHES ET ETUDES EN SCIENCES SOCIALES

« LA TRANSFORMATION DIGITALE ET L’ACTION SOCIALE »

Argumentaire :

 

 

Aujourd’hui, l’utilisation des Technologies d’Information et de Communication (TIC) est quasi présente dans notre vie quotidienne. Le Système d’information et de communication a été défini par le Conseil Supérieur du Travail Social (CSTS) comme tel : « Les systèmes d’information et de communication sont des moyens de recueillir, traiter, échanger, conserveret exploiter des données pour les convertir ou non en informations susceptibles de participer à la construction de sens, selon les finalités recherchées, dans différents contextes organisationnels de l’action sociale ou organisationnelle. » (CSTS, 2001). Ces technologies numériques permettent d’effectuer plusieurs activités qui étaient avant accomplies dans des échanges interpersonnels.

La présence croissante des technologies de l’information et de la communication dans de nombreux secteurs de l’activité sociale incite aujourd’huià s’interroger sur les liens entre le social et le digital. En quoi le social se construit-il sur la base du digital et en quoi le digital s’ancre-t-il dans le social ? L’intervention des interfaces digitales semble redéfinir les rap- ports des individus entre eux, à eux-mêmes et à la société.

 

L’État et ses administrations passent au numérique. Les travailleurs sociaux (TS) à titre d’exemple, sont confrontés à la digitalisation des servicesadministratifs. Cette digitalisation a une influence sur leurs pratiques professionnelles et leurs relations avec les publics fragilisés, en situation de handicap ou marginalisés. Le CSTS rappelle que : « Aucune des TIC n’estsignificative en elle-même. C’est l’association et l’articulation d’un en- semble de techniques, ainsi que leurs relations aux évolutions du contexte, qui prennent effet. » (Gautellier ; 2002)

L’action sociale n’est pas incompatible avec les TIC car ces dernières peu-vent aider les Travailleurs Sociaux dans leurs actions et apporter des solutions rapides aux demandes des usagers et elles sont en mesure de faciliter l’accompagnement de ces personnes. L’utilisation du digital permettra aux travailleurs sociaux :

  • D’améliorer la qualité des diagnostics territoriaux et thématiques
  • De positionner les projets sociaux sur des cartes pour aider lesdécideurs à la prise de décision
  • D’améliorer les techniques et modalités de travailler avec lespopulations cibles

Le numérique soulève des interrogations sur le respect du secretprofessionnel et la confidentialité des échanges. Son utilisation peut constituer une menace pour la pratique de nombreuses normes éthiques ; comme la vie privée. Les travailleurs sociaux doivent acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour se prémunir des pratiques contraires à l’éthique.

Ce colloque a pour but d’étudier l’impact des TIC sur les pratiques professionnelles des Travailleurs Sociaux, de voir comment ces derniers peuvent tirer profit de cette digitalisation et de réfléchir aux enjeux éthiques que fait naître l’utilisation du numérique.

THEMESDESCHAPITRES DEL’OUVRAGE

 

Les champs et les approches pouvant faire l’objet d’une publication

 

sont volontairement divers et variés. A titre indicatif, et sans qu’il s’agisse d’une liste exhaustive, il est notamment possible d’aborder l’impact du Coronavirus sur les secteurs et activités suivants :

  • Digitalisation et action sociale
  • Digitalisation et lien social
  • Digitalisation et éthique
  • Protection des données à caractère personnel et digitalisationsociale
  • Digitalisation et santé
  • Digitalisation et management
  • Digitalisation et professionnalisation
  • Digitalisation, éducation et apprentissages
  • Digitalisation et administration/entreprise citoyenne
  • Gestion des données dans le domaine des sciences sociales
  • Collectivités territoriales et digitalisation sociale

COMITE DE SUIVI

  • SAMAKI HAMID
  • HOUSSAM TOURIA
  • BELAFHAILI MOHAMED
  • ELMARHOUM ADIL
  • BENKARAACHE TAOUFIK

 

COMITESCIENTIFIQUE ET DELECTURE

 

Le comité scientifique et de lecture de cet ouvrage collectif sera composé, en plus des membres de la commission scientifique du centre CEMARESS, de professeurs chercheurs d’universités marocaines et étrangères et aura pour rôle principal d’évaluer les chapitres soumis à publication. Les collègues qui veulent faire partie de ce comité doivent remplir un formulaire en cliquant sur le lien https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSezQSX- rxqb2ENlaCpd28uS2m0Sfqf59LIQcEkdBYYKqE32aw/viewform?usp=sf_link

 

INSTRUCTIONS ET DIRECTIVES AUX AUTEURS

Toutes les contributions doivent contenir un volet empirique basé sur des sondages d’opinion, études de satisfaction, études de cas ou analyse de bases de données.

Toutes les contributions seront évaluées par deux examinateurs de spécialité.

 

Remarque très importante :

Les contributions doivent être envoyées par courrier électronique avant le 25 Mai 2021 aux adresses suivantes :

centre.cemaress@gmail.com

hicham.belmaati@inas.social.gov.ma

Les chapitres soumis à publications doivent être présentés de la façon suivante :

La longueur de l’article ne doit pas dépasser 20 pages, tableaux, figures et références compris, sur la base d’une police Calibri 12, avec des marges de 2.5 cm sur chaque côté et une interligne de 1,5. Ces 20 pages comprennent la page de garde et les résumés.

La page de garde doit comporter le titre du chapitre et sa traduction en anglais (ou en français, cela dépend de la langue de rédaction choisie par les auteurs), les noms des auteurs, leurs fonctions et qualités, leurs coordonnées complètes (établissements, universités, villes, pays, adresses e-mail).

Cette première page doit comporter aussi le résumé de l’article. Il doit être remis en français et anglais. Immédiatement après les résumés, les auteurs doivent indiquer quelques mots-clés (en français et anglais) caractérisant le mieux l’article soumis. Les résumés doivent être clairs, détaillés et donner au lecteur une vue d’ensemble sur la recherche (intérêt, problématique, démarche utilisée, résultats obtenus, apports et contraintes de la recherche)

Toutes ces informations relatives à l’intitulé du chapitre, noms des auteurs, leurs fonctions et qualités, leurs coordonnées complètes (établissement, université, ville, pays, adresse e-mail), les résumés et mots-clés ne doivent pas dépasser deux pages 

  1. La page de garde doit comporter le titre du chapitre et sa traduction en anglais (ou en français, cela dépend de la langue de rédaction choisie par les auteurs), les noms des auteurs, leurs fonctions et qualités, leurs coordonnées complètes (établissements, universités, villes, pays, adresses e-mail).

    Cette première page doit comporter aussi le résumé de l’article. Il doit être remis en français et anglais. Immédiatement après les résumés, les auteurs doivent indiquer quelques mots-clés (en français et anglais) caractérisant le mieux l’article soumis. Les résumés doivent être clairs, détaillés et donner au lecteur une vue d’ensemble sur la recherche (intérêt, problématique, démarche utilisée, résultats obtenus, apports et contraintes de la recherche)

    Toutes ces informations relatives à l’intitulé du chapitre, noms des auteurs, leurs fonctions et qualités, leurs coordonnées complètes (établissement, université, ville, pays, adresse e-mail), les résumés et mots-clés ne doivent pas dépasser deux pages 

  2.  Normes de rédactions 
    • Corps du texte : forme Calibri, caractère 12
    • Interligne 1,5
    • Interligne du résumé et abstract : simple

    • Marges 5 cm pour chaque côté
    • Le titre du chapitre doit être écrit en caractère 14, gras, forme calibri, majuscule, interligne simple, centré
    • Le titre du chapitre doit être écrit en caractère 14, gras, forme calibri, majuscule, interligne simple, centré

     

    • LES NOMS, PRENOMS DES AUTEURS, LES TERMES RESUME ET ABSTRACT doivent être écrits en gras, majuscule, forme calibri, caractère 12, interligne simple, justifiés
    • LA TRADUCTION DE L’INTITULE DU CHAPITRE EN ANGLAIS doit figurer juste avant le résumé en anglais et doit être centrée, écrite en gras, majuscule, forme calibri, caractère 12, interligne simple
    • Les termes « MOTS-CLES ET KEY WORDS » doivent être écrits en gras, majuscule, forme calibri, caractère 12, justifiés
    • Les informations relatives à la qualité des auteurs, leurs établissements et universités, villes et pays doivent être écrites en minuscule, forme calibri, caractère 12, justifiées, interligne simple
    • Les adresses e-mail des auteurs doivent être écrites en minuscule, forme calibri, caractère 12, gras, justifiées, interligne simple
    • Le reste du contenu des mots clef, key words, résumé en français et anglais doit être coloré en gris, écrit en minuscule, forme calibri, caractère 12, interligne simple, justifié
    • Tous les titres et sous-titres (introduction, premier point, deuxième point, etc. conclusion, annexes et références bibliographiques) doivent être écrits en majuscule, forme calibri, gras, caractère 12, justifiés, interligne simple
    • Les titres, numéros et sources  des  tableaux,  schémas  et figures doivent être écrits en minuscule, forme calibri, gras, caractère 12, centrés, interligne simple
  3. À la suite du chapitre, on fera successivement apparaître :
    • Les éventuelles annexes désignées par Annexe 1, Annexe 2, Annexe 3,
    • Les références bibliographiques. Celles-ci suivront les nouvelles normes académiques de la recherche (Style APA (American Psychological Association). Dans le texte, les citations de référence apparaîtront entre parenthèses avec le nom et la date de parution, [ex : (Mintzberg, 2009)].
    • Aucune note de bas de page ne doit figurer dans le texte

     

    • Les références bibliographiques doivent être présentées en forme calibri, caractère 12, minuscule, interligne 1.5, justifiées. Les noms, prénoms des auteurs et date de parution des références doivent être mentionnés en gras, majuscule, forme calibri, caractère 12

    [Exemple : MINTZBERG H. (2009), Histoires du soir pour managers, 10, 1, pp.2-20].

    La version finale et complète des chapitres doit être envoyée par e-mail avant le 25 Mai 2021 aux adresses

    centre.cemaress@gmail.com, hicham.belmaati@inas.social.gov.ma

    • sous forme de fichier

    CALENDRIER DE SOUMISSION, EVALUATION ET PUBLICATION DES CHAPITRES RETENUS

     

     

    –         Une identification de l’auteur (nom et prénom, email, adresse, affiliation, etc.)

    –         L’intitulé et le sujet du chapitre

    –         Les objectifs et résultats attendus du chapitre

    –         Avant le 25 Mai 2021 : Envoi des textes intégraux de tous les chapitres

    –         Avant le 10 Juin 2021 : Notifications et réponse aux auteurs

    –         Avant le 30 Juin 2021 : Envoi des chapitres dûment modifiés et corrigés

    –         Avant le 30 Juillet 2021 : Publication de l’ouvrage collectif.

     

Aller au contenu principal