L’INAS s’engage contre la violence à l’égard des femmes et des fille

Chaque année, en octobre, le Maroc célèbre la journée nationale de la femme marocaine suivie en novembre de la journée internationale de lutte contre la violence à l’égard des femmes. Une occasion pour l’Institut National de l’Action Sociale de faire le point sur les avancées réalisées, les acquis en matière de droits et d’évolutions et les défis qui restent à relever pour les années à venir. Une occasion également de rappeler le rôle que joue la femme en général, marocaine en particulier, dans le développement de la société et la nécessité de respecter ses droits et de rejeter toute forme de violence à son égard. Cette année, l’accent est mis sur la violence dans les établissements scolaires.

Dans ce contexte et sous la tutelle du Ministère de la solidarité, de l’inclusion sociale et de la famille, l’Institut National de l’Action Sociale s’engage et organise une table ronde sur le thème: « L’INAS s’engage contre la violence à l’égard des femmes et des fille » le mercredi 8 décembre dans laquelle seront présents des intervenants du milieu académique et du milieu institutionnel pour enclencher une dynamique à la fois de réflexion et d’action pour la lutte contre toutes les formes de violence.

Les objectifs de cette journée sont de :

Sensibiliser les étudiants et les acteurs locaux sur l’importance de la lutte contre la violence dans les établissements scolaires, et mobiliser ensemble les énergies pour lutter contre toutes les formes de violence ;
Refléter l’impact de l’autonomisation économique des femmes sur la lutte contre la violence ;
Débattre des perspectives et chantiers à mettre en place pour construire une assise sociétale juste pour toutes et tous où la violence n’a pas lieu d’être ;
Promouvoir le rôle de « Centre d’écoute et d’orientation» mis en place par l’INAS, et impliquer les étudiants/futurs travailleurs sociaux dans les différentes actions visant la réduction du taux de violence.
Aller au contenu principal